Frederika Van Ingen

CONTACT : lecercledespasseurs@gmail.com

LE CERCLE DES PASSEURS - Programme 2022

En 2022, le Cercle des Passeurs, animé par Frederika Van Ingen, propose de cheminer pour se reconnecter autour de ces 4 axes du Vivant : 
Éclore                 (17 au 20 fĂ©vrier) voir ci-dessous
Croütre en symbiose         (4 au 8 mai) – infos bientît disponibles
Pister nos potentiels         (18 au 24 juillet et 8 au 14 aoĂ»t) – infos bientĂŽt disponibles
Cultiver l’équilibre         (10 au 13 novembre) – infos bientĂŽt disponibles
Deux lieux « passeurs » et inspirants accueilleront le Cercle dans la DrĂŽme : Les bois de Mikinac, dans la DrĂŽme des Collines tout au long de l’annĂ©e, et en aoĂ»t, La Comtesse, dans le Haut Diois (DrĂŽme).

Cercle-des-Passeurs-Eclore
4 Mo
Cercle-des-Passeurs-Eclore.pdf

Du 17 au 20 fĂ©vrier – Ă  Mikinac (DrĂŽme)
Se remettre au diapason pour Éclore 

Télécharger tous les détails en PDF ci-contre

SE REMETTRE AU DIAPASON POUR ÉCLORE
Au sortir de l’hiver, pour favoriser la floraison prochaine,

comme la graine qui sous terre rassemble ses forces dans

la perspective d’émerger quand le moment sera propice, nous nous

réharmoniserons à nous-mêmes, à la saison qui vient, au mouvement de la vie.
Pour les traditions ancestrales, notre corps est relié au monde par une

part invisible, des « énergies », qui modèlent notre intériorité, autant que notre intériorité les modèlent. Ce corps, qui est à la fois notre terre, véhicule et instrument, peut se remettre au diapason du Vivant pour pouvoir épouser son mouvement de façon harmonieuse et pérenne. Ainsi pourra-t-il nous soutenir dans nos intentions, nos pensées, nos actes, et nous guider vers l’éclosion de ce qui nous anime.
Pour éclore, ce Cercle propose la rencontre de plusieurs voies de réhar- monisation au carrefour de ces traditions : la voie des sens, pour une re- connexion consciente à la nature, la rencontre avec notre corps sauvage, via le mouvement, le rythme, la danse inspirée notamment de l’expression primitive, et le souffle des chants navajos.
Le lieu qui nous accueille
Mikinac est un lieu de beauté et d’harmonie au coeur de la forêt, né de la rencontre entre un passionné-passeur de nature, d’arbres, et des philo- sophies amérindiennes, Thomas Paget, et d’un aîné Anicinabe, Dominique Rankin, qui y donne ses enseignements. Autonome en énergie et en eau, il prend soin du vivant.

Cercle-des-Passeurs-Croitre-TOTAL
2,5 Mo
Cercle-des-Passeurs-Croitre-TOTAL.pdf

CroĂźtre en symbiose
Du 4 au 8 mai – à Mikinac (Drîme)
Fortifier nos racines
Télécharger tous les détails en PDF ci-contre

Dans l’équilibre encore fragile de la germination, le déploiement et la floraison s’annoncent. Le printemps accompagne la croissance, les rêves deviennent projets, les intentions actions. Chaque cycle nouveau est l’occasion de pousser plus loin l’exploration du Vivant qui nous habite et nous relie. 
C’est le moment d’enfouir plus profondément encore ses racines, de sentir le temps juste d’aller à la rencontre de l’ « enfant bourgeon » qui nous anime, de ses forces, de ses possibles, de transformer ce qui doit l’être, de discerner dans quelles terres intérieures nous pouvons enraciner nos rêves, de se mettre à l’écoute pour agir reliés, et en symbiose. 
Inspirés par la Voie de la Beauté des Navajos et la « forêt de l’enfant perdu » des Maasaï, nous irons explorer la forêt de « l’enfant retrouvé », en nous et autour de nous. À travers des pratiques corporelles et artistiques (peintures de sable contemporaines notamment), des gestes, pratiques et rituels de connexion, nous expérimenterons ces points d’ancrage que nous indiquent les sagesses racines pour soutenir notre croissance. 

Les intervenants (à ce jour) 

Frederika Van Ingen, journaliste, auteure*, passeuse de connexion et des sagesses racines, initiatrice de ce Cercle, a vécu des expériences et reçu des enseignements et formations, auprès de Passeurs des sagesses et savoirs des Peuples racines (Lakotas, Navajos, Maasaï, Kogis, etc), issus de nos cultures. Elle est formée au modèle 8Shields de connexion à la nature inspiré des cultures autochtones fondé par Jon Young (Appel du mentor ; Troisième Option ; film « L’autre Connexion »).  Au point de convergence entre ces traditions, elle met en lumière ce qui les rapproche et nous parle profondément et propose d’en partager l’expérience. 

Lorenza Garcia, passeuse de la tradition navajo, plasticienne, musicienne, réalisatrice et chanteuse, a rencontré les Navajos autour des peintures de sable. Elle a été adoptée par une famille de la communauté Navajo, et autorisée par les hommes médecine à représenter de leur culture en France. Elle transmet dans ses ateliers de chants et de peintures de sable la philosophie Hozho, la beauté en langue navajo. Auteur des CD La beauty, et Hope2you, (Borealia ed./ Navajo France) Réalisatrice de « Le chant qui guérit la Terre », et « Navajo Songline »
Xavier Péron, passeur de la tradition maasaï, est anthropologue et expert auprès du Groupe international de travail pour les Peuples autochtones. Après avoir été sauvé d’une noyade à l’âge de 6 ans, a rencontré les Maasaï d’abord en rêve, avant d’aller les étudier au Kenya en tant que chercheur. Adopté par une famille maasaï, il a vécu plusieurs années à leurs côtés pour intégrer leur spiritualité, qu’il transmet aujourd’hui. Auteur notamment de Les quatre cercles du bonheur maasaï, éd. Jouvence. 

Bulletin d’inscription bientôt disponible ici

Cercle-des-Passeurs-Pister-Feminin-TOTAL
2,4 Mo
Cercle-des-Passeurs-Pister-Feminin-TOTAL.pdf

Pister nos potentiels

 

1 - Du 18 au 24 juillet – à Mikinac (Drôme)

Le Cercle des Passeuses
Potentiels au féminin

Télécharger tous les détails en PDF ci-contre
Dans la vision des sociétés racines, tous les aspects de la création portent en eux une énergie féminine et une énergie masculine. Et l’équilibre et le respect de la Terre ne pourront intervenir que lorsque l’équilibre entre ces énergies que nous portons en nous sera retrouvé et manifesté. 
A l’heure où les femmes occidentales s’éveillent et cherchent à réajuster nos sociétés dominées par le patriarcat depuis des siècles, nous explorerons ce que ces traditions nous racontent de ce que représente en soi cette énergie féminine trop peu valorisée. Et ce que c’est d’être petite fille, jeune fille, femme, mère, grand-mère. Des guérisons nécessaires pour qu’advienne l’équilibre. Pour sentir quel autre « être femme au monde » nous pouvons incarner, dans l’inspiration des peuples racines et des grands-mères qui nous ont précédées. De façon à réinvestir en nous-mêmes un lien juste et pacifié au féminin. Et au masculin !
Ce Cercle des passeuses, qui s’adresse aux femmes, sera guidé par des sagesses racines et leurs passeuses, à travers des expériences rituelles et des pratiques de reconnexion.


Les intervenants (à ce jour) 

Frederika Van Ingen, journaliste, auteure*, passeuse de connexion et des sagesses racines, initiatrice de ce Cercle, a vécu des expériences et reçu des enseignements et formations, auprès de Passeurs des sagesses et savoirs des Peuples racines (Lakotas, Navajos, Maasaï, Kogis, etc), issus de nos cultures. Elle est formée au modèle 8Shields de connexion à la nature inspiré des cultures autochtones fondé par Jon Young (Appel du mentor ; Troisième Option ; film « L’autre Connexion »).  Au point de convergence entre ces traditions, elle met en lumière ce qui les rapproche et nous parle profondément et propose d’en partager l’expérience. 
Marie-José Piantino del Molino, passeuse de la tradition lakota, philosophe-thérapeute, en lien avec les Lakotas depuis l’enfance. Attirée dès son plus jeune âge par ces peuples, elle rencontra un homme imprégné de ces cultures, qui lui fit découvrir leur histoire, leur spiritualité et leur tragédie. Grâce à lui, elle put rencontrer des hommes et femmes, médecine ou non, dans les réserves de Pine Ridge, Manderson, Rosebud dans le Dakota du Sud, et Standing Rock dans le Dakota du Nord. Diplômée en philosophie, formée à la psychologie des profondeurs, à l’accompagnement à la naissance, et à l’herboristerie, elle a construit des ponts entre les racines de sa culture et ces savoirs, qui soutiennent et nourrissent son activité de thérapeute et d’enseignante en philosophie et symbolique. 

Lorenza Garcia, passeuse de la tradition navajo, plasticienne, musicienne, réalisatrice et chanteuse, a rencontré les Navajos autour des peintures de sable. Elle a été adoptée par une famille de la communauté Navajo, et autorisée par les hommes médecine à représenter de leur culture en France. Elle transmet dans ses ateliers de chants et de peintures de sable la philosophie Hozho, la beauté en langue navajo. Auteur des CD La beauty, et Hope2you, (Borealia ed./ Navajo France) Réalisatrice de « Le chant qui guérit la Terre », et « Navajo Songline »

Bulletin d’inscription  disponible dans le PDF ci contre 

 

 

 

 

 


2 - Du 8 au 14 août – à La Comtesse (Haut-Diois, Drôme) 

Le Cercle des Passeurs
Restaurer les liens à la Terre pour trouver son chemin

 

Télécharger tous les détails en PDF ci-contre


Ce Cercle des passeurs de l’été se propose de parcourir, à travers l’expérience, les voies de la reconnexion au Vivant inspirée par les peuples racines. Pour percevoir comment la Terre, le territoire, nous montrent les voies de l’harmonie pour retrouver notre vraie place d’humains gardiens du Vivant, tout en y pistant notre place, notre propre « médecine », notre contribution. 
Nous explorerons ces savoirs à travers des pratiques ancestrales de reconnexion en nature, rituels, lecture de territoire, etc. Pour redevenir la nature, et réparer nos liens avec elle, en soi, autour de soi, et cheminer en conscience sur la « Voie de la Beauté », comme la nomme les Navajos. 

Les intervenants (à ce jour)

Frederika Van Ingen
Lorenza Garcia
Kim Pasche
Eric Julien 
Bulletin d’inscription disponible dans le PDF ci contre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cultiver l’équilibre

Du 10 au 13 novembre à Mikinac (Drôme)

Equilibrer les contraires

 


Toutes les traditions racines nous parlent de l’équilibre des contraires ou opposés complémentaires, et du travail nécessaire de leur harmonisation en soi. Ombre et lumière, vie - mort, joie - tristesse, peur - sécurité, bien - mal... L’automne, avec la nuit qui étire son ombre et invite à l’intériorisation, est propice au tri, au discernement, à la descente dans nos profondeurs, à l’introspection. 

A travers des histoires, des pratiques de reconnexion, des approches artistiques et physiques, le Cercle propose de savourer ce temps de la récolte, d’apprivoiser l’obscurité, de danser avec le Coyote en soi, d’aiguiser nos yeux de chouette et notre flair de pisteur, pour choisir les bonnes graines à planter et cheminer toujours au plus près de soi-même. 

Les intervenants (à ce jour)

Frederika Van Ingen 
Marie-José Piantino del Molino
Lorenza Garcia 
Bulletin d’inscription bientôt disponible dans le PDF ci contre 

Cercle-des-Passeurs-Pister-Liens-TOTAL
2,2 Mo
Cercle-des-Passeurs-Pister-Liens-TOTAL.pdf

Outil gratuit et accessible Ă  tous

C'est parti
Construisez votre site web gratuit avec